Social Icons

Pages

jeudi 20 avril 2017

Citations musicales : nouveautés du 20/04/2017


  • Enfin, quoi, si j'avais du talent, je n'aurais tout de même pas fait des chansons (Jacques Brel).
  • Un disque, c'est sexuel. Tout sort du caleçon. Soit c'est propre, soit c'est sale (Jacques Dutronc).
  • La plus belle courbe d’une femme est son sourire (Bob Marley).
  • Je n’étais pas très bon à l’école, j’étais trop occupé à écouter l’herbe pousser (Prince, juin 1984).
  • J'ai toujours considéré la perte de ma virginité comme une promotion (Madonna, Madonna interdite de Christopher Andersen, 1992).
  • Je n'échangerais pas « viens poupoule » contre deux barils de La Traviata (Pierre Desproges).
  • Un gentleman, c'est quelqu'un qui sait jouer de la cornemuse et qui n'en joue pas, affirme un dicton anglais complètement suranné. Les gentlemen d'aujourd'hui ne savent pas jouer de la guitare électrique et ils en jouent (Pierre Desproges).
  • La musique adoucit les mœurs, par exemple : la Marseillaise (Coluche).
  • Ne sachant à quel sein me vouer, j’ai choisi le plus confortable, le gauche de Marilyn Monroe (Boris Vian, Jazz Hot).
  • Quand on a la chance d'être le complice d'un musicien tel que Stéphane Grappelli, de pouvoir partager sa connaissance de la Musique et ses secrets, le Jazz vous aime (Michel Petrucciani).
  • Ce qui m’intéresse surtout dans le jazz, c’est que c’est un bon mot pour le Scrabble (Philippe Geluck, Le Chat).
  • Quand on est dans la merde jusqu'au cou, il ne reste plus qu'à chanter (Samuel Beckett).
  • Vous savez ce que B. B. King a dit, la première fois qu’il a entendu T-Bone Walker ? Il a dit qu'à son avis, c’était Jésus en personne qui était revenu sur terre et qui jouait de la guitare électrique (Elmore Leonard, Tishomingo Blues, 2002).
  • Le saxophone parle la langue des bas-fonds, l’argot blasé et mélancolique du demi-jour – sale et sexy et suant et dur. C’est la langue des orphelins, des bâtards et des putains (Eleanor Catton, La répétition, 2011).
  • La musique est un puissant excitant du rêve. La musique est une drogue douce. J’aimerais mourir, rêveur, dans un fauteuil en écoutant soit l’adagio du Concerto no 23 en la majeur de Mozart, soit, du même, l’andante de son Concerto no 21 en ut majeur, musiques au bout desquelles se révéleront à mes yeux pas même étonnés les paysages sublimes de l’au-delà. Mais Mozart et moi ne sommes pas pressés. Nous allons prendre notre temps (Bernard Pivot, Les mots de ma vie, 2011).
  • J'aime que la musique ne soit pas sourde à la chanson du vent dans la plaine, ni insensible aux parfums de la nuit (Vladimir Jankélévitch, Quelque part dans l'inachevé, 1978).
  • La musique, ce qu'elle est : respiration. Marée. Longue caresse d'une main de sable (Christian Bobin).
  • La première fois que Némie Satler m'entendit jouer du violon, elle me dit : vous n'y allez pas de main morte ! Elle ajouta que j'avais raison parce qu'il y avait beaucoup de mains mortes en musique (Pascal Quignard, Vie secrète, 1998).
  • La poésie ... c'est bien. Mais la musique, c'est mieux (Alfred de Musset, Les marrons du feu, 1829).
  • Aimer la musique, c'est se garantir un quart de son bonheur (Jules Renard, Journal 1887-1910, 1925). 
  • La musique est le refuge des âmes ulcérées par le bonheur (Emil Cioran, Syllogismes de l'amertume, 1952).
  • La musique évoque l'adultère. Chaque adultère est une sonate merveilleuse car l'essentiel de l'audition est lié au guet qui naît dans le silence (Pascal Quignard).
  • Les trois ivresses : se sentir homme sur une femme, plante sous le ciel, néant dans la musique (Claude Aveline, Avec toi-même, etc., Pégomancie, 1963).
  • Cette musique qui n'est pas mauvaise mais qui donne envie d'en entendre de la bonne (Paul Claudel).
  • La musique nous donne accès au coeur du monde. Quand j'écoute Mozart, Schubert ou Wagner, je sens monter en moi un irrésistible sentiment d'exaltation et de reconnaissance pour l'univers qui a engendré la vie et la musique (Hubert Reeves, L'Espace prend la forme de mon regard, 1995).

samedi 8 avril 2017

Citations musicales - Nouveautés du 09/04/2017


  • J'avais le choix : m'installer au coin d'une rue avec une canne blanche et une sébile ou tout faire pour devenir musicien (Ray Charles).
  • La République est assiégée par un abruti. Sans exagérer, c’est une véritable tragédie pour notre démocratie (Bruce Springsteen, à propos de Donald Trump, Rolling Stone, 2017).
  • Je n'envisage pas une nouvelle réunion des Beatles... du moins tant que John Lennon sera mort ! (George Harrison, 1990).
  • Je ne connais pas un seul artiste qui ait fait un enregistrement décent depuis une vingtaine d'années, moi y compris (Bob Dylan).
  • Si Elvis n'avait pas existé, je ne sais pas où la musique pop en serait aujourd'hui (Elton John).
  • Je déteste les tatouages, les piercings, je trouve ça laid et pas excitant (Elton John).
  • Dans vingt ans, quand on sera encore plus chauves, plus gras et plus cons, on nous aimera toujours... (Chris Martin, Coldplay).
  • Sans maquillage, je suis très laid. Surtout les jours de gueule de bois. C'est une liberté que les femmes ont, alors pourquoi pas les hommes ? (Brian Molko, Placebo).
  • Elvis a tout changé, musicalement, sexuellement, politiquement (Bono Vox, U2).
  • Si j’avais bu autant que j’ai fumé, mon Dieu, je serais comme Keith Richards (George Michael).
  • Madonna n'a réussi qu'en perdant ses bretelles de soutien-gorge (Bette Midler).
  • 2 000 mecs assistent à un meeting politique alors que c'est gratuit pendant que 20 000 mecs vont assister à un concert de Bob Marley alors que c'est payant. Cherchez l'erreur (Coluche, 1981).
  • Il m'est arrivé plusieurs fois de pleurer en écoutant mes chansons (Julien Doré).
  • Avant tout ça, j’ai livré pendant quatre ans du Placo sur des chantiers, j’ai nettoyé des façades sur des échafaudages. Mais quand j’essaie de le raconter, ça n’intéresse personne (Julien Doré).
  • Un jour, j'étais au lit avec une fille et au moment fatidique elle s'est exclamée : « C'est fou ce que tu ressembles à ton père ! » (David Hallyday).
  • Madonna est tellement vulgaire. Que peut-elle faire d'autre aujourd'hui pour étonner les gens à part rentrer dans les ordres ? (Janet Jackson).
  • Mon album est sinistre, inaudible et chiant : c'est mon meilleur album (Étienne Daho).
  • Je veux faire du rap (Francis Lalanne).
  • L'Univers est plein de tordus qui se prennent pour Beethoven sans être capables de différencier une note de musique d'une note de restaurant (Frédéric Dard).
  • Les chanteurs, dès qu'ils la bouclent, on les oublie. L'oreille est un conduit, rien n'y séjourne (Frédéric Dard).
  • Dieu a dit à Calogero : « Tu peux choisir, soit être bassiste et gaucher comme Paul Mc Cartney, soit avoir le talent de Paul Mc Cartney. » Bon, il est bassiste et gaucher (Guy Carlier).
  • Pour penser que Carl Cox est un grand musicien, il faut vraiment ne jamais avoir écouté ses disques car c'est vraiment de la merde ! (Ariel Wizman).
  • Je ne veux pas avoir l'air arrogant mais si je fais un tour dans la rue et que je croise une fille elle risque de se retourner sur mon passage parce que je suis plutôt beau. Pas vrai ? (Justin Bieber).
  • Je n'ai jamais fait de mauvaise chanson (Justin Bieber).
  • Continuez à me haïr vous me rendez riche ! (Justin Bieber).
  • Je sais que je dois accorder du temps à mes fans mais parfois je dois me dépêcher pour aller pisser (Justin Bieber).
  • Non mais sérieux, les meufs dans le rap français ne sont pas moyennes, elles sont juste archi-nulles. Ça pourrait être bof mais c'est ignoble (Booba).
  • Sinik ? Il ne traverse pas le désert, il est carrément mort dedans. Tu crois qu’il est encore en train de marcher toi ? Il ne marche plus depuis longtemps (Booba).
  • Personne n’a envie d'être Stromae ! T'as vu la dégaine qu'il a. Il ne fait rêver personne (Booba).

  • Les infos, c'est pire que tous les films violents et les albums de rap réunis (Booba).
 

Sample text

Sample Text

Sample Text

 
Blogger Templates